Jeremy Jurkiewicz : J'aime aller me ''battre"

A la veille des championnats de France Longue Distance à Calvi, le triathlète ligérien Jeremy Jurkiewicz nous livre ses impressions 
 
Un petit mot sur le parcours ? Tu préfères les circuits plus roulant, mais ici cela semble bien costaud au niveau des profils?
      
Exactement, nous avons 2 cols dont un que l’on fait 2  fois (parcours en aller/retour)avec pour chacun plus de 400m de dénivelé les 1er et deniers ont une approche roulanteavec les 3-4 derniers km raides. Celui du demi tour est assez roulant mais du coup ladescente sera difficile car il faudra pédaler tout le temps.  Personnellement il est vraique je préfère les parcours roulant mais l’avantage d’ici est que normalement nousn’aurons pas le temps de nous ennuyer. Ensuite le parcours à pied n’est pas non plus très commun avec 2 aller retours (allermontant et retour descendant).. 
 
Après tes bons résultats de ces 2 dernières années, tu es un peu plus observé et attendu. Est ce que cela ajoute un peu de pression ? 

J’ai eu des bons résultats mais plutôt sur Ironman et des efforts de plus de 8H30. Là ça sera 2 fois plus court. Concernant la pression, peut-être que je suis plus observé, mais moi je ne vois pas de différence et j’essayerai de ne pas me mettre plus de pression qu’il ne faut. Je ne suis pas le champion de France sortant, je ne joue pas ma saison ou ma carrière pro ici donc pas de pression inutile qui engendrait tout l’inverse d’une bonne course. 

Arrives tu dans de bonnes conditions sur ce premier objectif de l'année ? 

Je pense que je suis prêt, je fais confiance à mon entraineur. Nous avions 3 objectifs pour le début d’année et l’entrainement a été axé par rapport à ceux-ci. Apres il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en compte dans le triathlon et du coup nous verrons samedi.

Sans nous dévoiler ton plan de course, quel est ton objectif ici à Calvi ?

Faire la course, et la faire au bon moment. Je suis un compétiteur et j’aime aller me battre avec les autres. J’espère donc que je serai en mesure de le faire durant toute la course, Et qu’il n’y aura aucun regret une fois la course finie.Avoir le sentiment d’être devancée par des gars plus forts que moi à l’arrivé, ne pas me dire que j’aurais pu être une ou 2 places devant est bien mon objectif.


Même si il manquera quelques spécialistes, il y a quelques beaux prétendants ! Quels sont d'après toi les favoris ?

Effectivement quelques absences : François CHABAUD qui se concentre sur Nice, Julien LOY qui a arrêté, on aurait pu rajouter Romain GUILLAUME qui marche très bien en ce début d’année, et puis tout les garçons qui ne sont que sur le format Ironman (Viennot, Delsaut, Rota, Favre Felix, Bastie) qui aurait pu venir encore dynamiter la course. Nous avons quand même Sylvain Sudrie, champion sortant, mais qui a eu quelques soucis de préparation cette hiver (qui reste tout de même Sudrie…). Stéphane Poulat, l’homme en forme de ce  début de saison. Bertrand Billard, moins en vue ce début d’année que 2011 mais peut-être a-t-il tout misé sur Calvi et la période correspond à son super résultat à Majorque l’année dernière. Et puis Hervé Faure, sûrement très à l’aise sur un parcours comme celui-ci. Le podium se dessinera certainement entre ses 4 hommes.

Multriman Partenaires

partenaire
Multriman - 23 bis Chemin de la Chabure 42400 Saint Chamond - Tél. 06 64 29 29 00 - cbastie@multriman.com
Multitex, développement internet